L’Archive du mardi #2

Grâce à des ouvrages comme The Commerce of cartography de Mary Pedley, les historiens de la cartographie se sont familiarisés ces dernières années avec les problématiques économiques relatives à la géographie.

Les documents permettant d’évaluer le prix des cartes, leur diffusion, voire l’épuisement progressif des stocks sont suffisamment rares et difficiles à identifier, pour que leur (re)découverte mérite d’être soulignée.

Une liste de cartes de d’Anville avec leurs tarifs a été ainsi identifiée à Middle Temple Library de Londres par M. Pedley et moi-même.

Cette liste servait aussi bien de catalogue de vente, que de facture et d’index, une fois reliée avec les cartes achetées.

Son titre est trop vague pour qu’il n’ait pas attiré l’attention des chercheurs : « Cartes géographiques de M. d’Anville ». Il a toutefois suffi à retrouver en France quatre autres listes semblables à celle qui est conservée à Londres. Ces documents ont été décrits dans un appendix publié dans la revue Imago Mundi, publié à la suite de l’article “J.-B. d’Anville as Armchair Mapmaker: The Impact of Production Contexts on His Work,” Imago Mundi 63:1 2011, pp. 88-105 (p. 100-102) ici. (voir aussi sur ce site dans la catégorie « archives », sous-catégorie « contrat »)

Des recherches plus approfondies permettraient très certainement de faire émerger d’autres exemplaires de cette liste. Nous pourrions ainsi mieux comprendre les modalités de la diffusion des cartes et leur rôle économique dans la vie du savant.


Laisser un commentaire