L’archive du mardi #3

Une affiche pour un cours

Connu pour avoir enseigné la géographie de Louis XV et celui des enfants de Louis d’Orléans, Jean-Baptiste d’Anville donna également des leçons à un public moins restreint.

Les cartons des archives nationales (Archives nationales AN, Marc C/7/6 dossier d’Anville) renferment en effet une affiche de Paris, datée du 8 octobre 1753:

 « D’Anville avertit le public qu’il donnera un cours suivi de math., arithmétique, géométrie… astronomie, géographie et hydrographie gratuitement 2 fois par semaine le mardi et le jeudi 3h30-5h, rue neuve de Richelieu  »

L’affiche nous inspire diverses réflexions:

– Elle confirme entre autres que d’Anville possédait une solide formation en sciences (instruction que lui dénient certains dictionnaires biographiques du XIXe siècle)

– Qui rémunérait d’Anville si les cours étaient gratuits?

– Où d’Anville donnait-il ses cours? Selon le dictionnaire historique des rues de Paris de Jacques Hillairet, deux voies portaient le nom de « rue Neuve de Richelieu » à l’époque du géographe: l’une se trouvait sur l’emplacement de l’actuelle avenue de l’Opéra et la seconde près de la place de la Sorbonne, sur l’emplacement du boulevard St Michel.

A l’emplacement de cette dernière était en tout cas implanté le « Collège du trésorier », un collège de l’ancienne université de Paris, fondé en 1268.

      

Laisser un commentaire