Colloque d’Anville à la BnF, les 21 et 22 septembre 2012

Le colloque consacré au géographe français Jean-Baptiste d’Anville, à son cabinet savant et aux conditions de la vie savante au siècle des Lumières, se tiendra le vendredi 21 et le samedi 22 septembre 2012, en Salle des Commissions, à la Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, 5 rue Vivienne, 75002 Paris.

Une réservation est conseillée. 
Vous pouvez appeler le 01 53 79 49 49 ou bien contacter Catherine Hofmann : catherine.hofmann@bnf.fr

Le programme est disponible ici ou ci-dessous

PROGRAMME

 

VENDREDI

 

Introduction : Le savant, entre mythe et pratiques

Histoire des collections savantes de Jean-Baptiste d’Anville à la BnF : à l’origine d’une recherche

Présidence de séance : Hélène Richard, inspectrice générale des bibliothèques.

* Histoire d’une bibliothèque savante: la constitution des collections d’Anville, par Lucile Haguet, conservateur et ancienne chargée de recherches à la BnF

* À l’origine du département des Cartes et plans, histoire d’une collection, de sa cession à sa numérisation, par Catherine Hofmann, conservateur en chef au département des Cartes et plans et Lucile Haguet, conservateur et ancienne chargée de recherches à la BnF

Les publics du géographe : quelques modalités de diffusion du savoir

Présidence de séance : Jean-Marc Besse,  Directeur de recherche au CNRS, Unité mixte de recherche (UMR) Géographie-Cités

La géographie apprise aux princes : d’Anville et Louis XV (1718-1730), par Pascale Mormiche, PRAG (professeur agrégé affecté en université) d’histoire, Université de Cergy-Pontoise

D’Anville and the marketplace : Mémoire sur un projet de géographie, par Mary Pedley, Adjunct assistant curator of maps at the William L. Clements Library, The University of Michigan

La réception de l’oeuvre de d’Anville : influences et débats scientifiques

Présidence de séance : Jean-Marc Besse,  Directeur de recherche au CNRS, Unité mixte de recherche (UMR) Géographie-Cités,

* Entre publicité, débat scientifique et vulgarisation : Jean-Baptiste d’Anville dans le Mercure… par Nicolas Verdier, chargé de recherches, CNRS

* D’Anville, Gibbon et l’espace des empires, par Robert Mankin, directeur du laboratoire sur les études anglophones, Université Paris Diderot

SAMEDI

 

 

La méthode d’Anville : usages des sources et pratiques savantes

Présidence de séance : Christian Jacob, directeur de recherches au CNRS et directeur d’études à l’EHESS

* Un Moderne chez les Anciens, la géographie critique et comparée selon Jean-Baptiste d’Anville par George Tolias, directeur de recherches, FNRS Athènes

* L’utilisation des sources orientales par Bourguignon d’Anville,par Jean-Charles Ducène, chargé de conférence à l’École pratique des hautes études, 4e section

* L’Académie royale des inscriptions et belles-lettres et l’expédition danoise en Arabia Felix (1761-1767) : la rencontre manquée entre d’Anville et Carsten Niebuhr, par Michel-Pierre Detalle

* Jean-Baptiste d’Anville et la cartographie de l’Amérique du Nord, par Jean-François Palomino, Cartothécaire-conservateur, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Transfert des connaissances : réciprocité des échanges

Présidence de séance : Mary Pedley, Adjunct assistant curator of maps at the William L. Clements Library, The University of Michigan

* À l’origine du Mémoire sur la Chine, par Philippe Forêt, professeur, Institut d’Etudes Avancées de Nantes et Université de Stockholm

* D’Anville et ses réseaux portugais : pour la construction de sa cartographie de l’Afrique et de l’Amérique méridionale, par Junia Furtado, professeur en histoire moderne, Est Université Federale de Minas Gerais, Brésil

* D’Anville’s maps circulation in lusobrazilian world: interwining networks and geographical information (1777-1825), par Iris Kantor, professeur d’histoire, Université de São Paulo

 

Conclusion : les futures pistes à explorer et les instruments à la disposition des chercheurs

 

 

 

 

 

 

RAPPEL: Propositions pour le colloque d’Anville attendues avant le 30 octobre

Date limite de réception des propositions de communications: 30 octobre

Repenser les conditions de la vie savante au siècle des Lumières par l’exploitation d’un fonds d’archives unique et considérable, tel est en effet le projet qui s’est dégagé au fur et à mesure de la constitution de ce carnet électronique de recherches.

Or il est vite apparu que ce fonds d’archives ne donnerait sa pleine mesure qu’à travers un regard collectif. Voilà pourquoi nous nous proposons d’organiser un colloque intitulé  Jean-Baptiste d’Anville, un cabinet savant à l’époque des Lumières, en partenariat avec la Bibliothèquenationale de France, et si possible l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Les actes du colloque seront publiés.

Organisation du colloque: Programme de recherches de la Bibliothèque nationale de France, Département des cartes et plans

Date et lieu de la manifestation:  Début septembre 2012, Paris, à la Bibliothèque nationale de France.

Date limite de réception des propositions de communications: 30 octobre 2011

Les propositions de communications devront comporter: Un titre, un résumé (3000 signes environ), un bref CV

Appel à communications:  Il s’agit de cerner les dimensions scientifiques, sociales, économiques, culturelles et politiques du travail savant au XVIIIe siècle, dans ses manifestations concrètes comme dans l’imaginaire collectif. Par conséquent, seront traités en priorité les thèmes suivants : l’économie de la vie savante, les pratiques de savoir, la réception de l’œuvre du géographe, les réseaux de sociabilités, la place de l’érudition antiquaire, l’histoire des collections. Vous trouverez dans le document ci-dessous une présentation plus complète de ces différentes thématiques.

Nous souhaitons également élargir notre propos à d’autres savants contemporains du géographe, qu’ils appartiennent ou non à son réseau. Les communications proposées devront s’inscrire dans le cadre thématique et problématique posé pour d’Anville. Nous espérons ainsi mieux cerner la spécificité (ou l’absence de spécificité) du parcours du géographe. Une session spécifique sera consacrée à ces contemporains.

Accessibilité des sources: les ressources documentaires relatives à d’Anville déjà numérisées sont répertoriées sur le présent blog. Ces ressources sont complétées par des archives inédites, prises en photo ou transcrites par les auteurs de ce blog. Vous y trouverez notamment : la collection de cartes imprimées du géographe, la quasi intégralité de ses mémoires (notamment rééditées sous le titre Oeuvre de M. d’Anville), un catalogue de ses archives manuscrites dressé à sa mort (voir le document « Notice des ms de d’Anville » dans l’onglet « archives » › « notes géographiques »), une partie de ses notes géographiques, de sa correspondance et de ses archives privées. Par ailleurs, les travaux cartographiques préparatoires de d’Anville sont en cours de numérisation.

Contact (envoi des propositions/questions diverses): colloque.anville@gmail.com

Présentation téléchargeable ici